Livres
Auteurs

» Dos

Dr. Semih Vaner , Sous la Direction de Semih Vaner

Dr. Semih Vaner , Sous la Direction de Semih Vaner

Nationalité: Turc

Politologue (1945-2008), spécialiste de la Turquie Né à Istanbul en 1945, Semih Vaner était diplômé de la faculté de science politique de l'université de Lausanne et avait obtenu, en 1976, son doctorat à la Sorbonne. Il a enseigné la science politique à l'université de Bursa (Turquie) avant d'intégrer en 1982, en tant que chercheur, le Centre d'études et de recherches internationales « Devenu directeur de recherche dans cette même institution, il n'a eu de cesse de réfléchir aux grands problèmes contemporains autour de la Méditerranée et plus particulièrement de la Turquie. Les ouvrages qu'il a rédigés ou dirigés - tels que le Différend gréco-turc; Modernisation autoritaire en Turquie et en Iran ; la Turquie en mouvement ou encore l'Europe avec ou sans la Turquie - sont le fruit d'une observation attentive mais surtout l'expression d'un souci de démocratisation de ce pays et de son intégration pleine et entière à l'Union européenne. (...) l'œuvre majeure de Semih Vaner est certainement la revue qu'il a fondée en 1985 : Cahiers d'études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien (les Cémoti). Ces cahiers sont édités et diffusés avec le concours du Centre d'études et de recherches internationales, de la Fondation nationale des sciences politiques, du CNRS et bien d'autres organismes. À leurs débuts très modestes, les Cémoti sont devenus en vingt ans la référence incontournable sur cette vaste zone géographique qui s'étend des Balkans et de la Méditerranée orientale à l'Asie centrale ex-soviétique et au Xinjiang en passant par le Caucase. Il s'agit d'un ensemble géopolitique ayant ses spécificités culturelles et linguistiques, en proie à des crises fréquentes et profondes qui se multiplient depuis l'effondrement du communisme, aujourd'hui une zone d'importance stratégique majeure. » (extraits d'un article de Faruk Bilici, Libération, 18 février 2008) Semih Vaner était président de l'AFEMOTI (Association française pour l'étude de la Méditerranée orientale et du Monde turco-iranien). Il est décédé en février 2008 à Paris.

Bibliographie