Livres
Littérature

» Dos

Berci kristin contes de la montagne d’ordures

Berci kristin contes de la montagne d’ordures

Auteur: Latife Tekin

ISBN: 978-954-320-330-7
Catégorie: Littérature
Couverture: Souple, Format: 13х20, Pages: 128, Poids: 134 g

Épuisé

Prix: 12.00 lv

Votes: 0

«Inoubliable! Elle écrit une prose comme il n'en a jamais été créé auparavant.» Ces mots appartiennent à John Burger, écrivain, critique et connaisseur des arts, lauréat du prix Bucker.


Latife Tekin (née en 1957) figure parmi les plus éminents représentants de la littérature turque contemporaine. Ses œuvres sont traduites en plus de dix langues. On la place aux côtés d'Orhan Pamuk - ils sont tous deux les romanciers turcs les plus connus et les plus lus du début du XXIe siècle. En 2005, un jury de critiques a évalué ses œuvres comme étant les meilleures créées en Turquie durant le dernier quart de siècle. Originale, non conventionnelle, puisant à pleines mains dans le folklore, Tekin rappelle le réalisme magique de Gabriel Garcia Markes. « Berci Kristin » représente une parabole traitant de la survie et de la conservation de l'humanité, parabole créée de sons, de bruits et d'images, qui rappelle une fresque de troglodytes : primitive, mais vive, plastique et authentique.Une nuit d'hiver sur la colline, là où durant la journée les énormes camions apportaient et jetaient les ordures de la ville, un peu à l'écart des amoncellements de détritus, sous la lumière du lampadaire, apparurent huit taudis...Au matin, à proximité des montagnes d'ordures, au milieu des déchets chimiques et de la boue ; naquit tout un quartier aux toits en cuvettes de plastique, aux portes en vieux tapis, aux fenêtres en toile cirée et aux murs en briquettes humides.Après minuit, le vent s'abattit et emporta les toits des taudis. Ils s'envolèrent comme des oiseaux. Et avec les toits s'envolèrent les bébés dans leurs berceaux attachés aux plafonds.Profondément endormis, les gens furent réveillés par la neige qui tombait sur leurs visages chauds et se collait à leurs paupières. Ils crurent tout d'abord rêver un beau rêve dans lequel le ciel s'était transformé en neige tombant dans les baraques. Puis leurs cris percèrent la nuit.


» Écrivez votre commentaire

Pas de commentaires

 

Votre nom:
E-mail:
Donnez votre avis:

Veuillez taper votre code
D'autres livres de categorie „Littérature“